sans viande

 

En arrivant en France, l’une des choses qui m’ont le plus manqué les premières années, c’était les petits déjeuners de mon pays. Habituée avec la charcuterie, pâtés et fromages de bon matin, le pain à la confiture, les chocapic ou même les jours plus « riches » avec de la viennoiserie me semblaient fades. Ce qui fait que les 3 principaux repas de la journée, contenaient de la viande…

L’année dernière, début février, avant d’aller voir une expo, je prends le petit déjeuner, de la charcuterie roumaine que j’ai toujours trouvé délicieuse…je ne savais pas que ça allait être mon dernier repas contenant de la viande. J’en ai parlé ici.

Passer du jour au lendemain de 3 repas de viande par jour à 0, n’a pas été toujours facile et ne l’est toujours pas, un an et trois mois après. Au début j’ai acheté tout ce que j’ai pu trouver en simili carné : jambon, saucisse, saucisson, fausse viande… évidemment, chaque fois c’était la déception, la texture de carton-pâte et le gout de …rien m’ont fait y renoncer. Ce que je trouve réussi c’est le pâté Bjorg, La Terrine Forestière plus exactement, que j’essaie de reproduire à la maison depuis une année et je n’y arrive pas. Si quelqu’un a une recette, je suis preneuse !

                                        

                                                 Sarmale

Je continue à faire quelques recettes que j’avais l’habitude de faire, comme le chili con carne, des burritos ou les lasagnes bolognaises ou je remplace la viande par du PST (protéine de soja texturée), c’est pratique et on la trouve sous plusieurs formes, pour remplacer le haché, en lamelles, en cubes ou en morceaux plus grands, style escalopes. Mais je pense que la meilleure façon de remplacer la viande est de ne pas essayer de la remplacer, mais de changer sa façon de cuisiner et de trouver des nouvelles saveurs. Cependant il y a des moments où on a envie de partager une cuisine conviviale avec le reste de la famille, qui aime les barbecues, la raclette et la cuisine traditionnelle en général, donc j’essaye de trouver des variantes sans viande, en m’inspirant de livres de recettes, de blogs ou de sites dédiés.

                                                 

                                                  Porc al pastor

Les recettes les plus réussies ont été celles de la cuisine libanaise et indienne : des currys, des fallafels, le houmous – un indispensable, surtout en été, très facile à faire et un vrai délice. Même Petit Crapaud apprécie cette cuisine du monde sans viande, du haut de ses 4 ans : « Ce soir on a mangé Mégane ! » au lieu de « végan », du nom d’une copine de sa classe…

Je vais publier une série de recettes testées et approuvées, que j’ai trouvé réussies et savoureuses, si vous voulez y participer ou si vous avez des idées, toute contribution est bienvenue !

A venir : la recette de saucisses aux herbes du livre « Ma petite boucherie végan » de Sébastien Kardinal.

Je vais fixer ce rendez-vous « Sans viande » le premier vendredi de chaque mois, donc prochain rendez-vous, le vendredi 5 mai.