Fan de Stitch, depuis sa toute première rencontre avec l’extraterrestre farceur à Disneyland, il y a 2 ans, Petit Crapaud a voulu « l’inviter » à son anniversaire.

                                                  Invit Stitch - Copie

Comme on n’aime pas faire dans la simplicité, comme « Cars », « Spiderman » ou autres pirates sont des thèmes trop communs dont on trouve facilement des éléments de déco, on a du s’atteler à fabriquer de la déco « Ohana », pour les initiés.

« Ohana signifie familleFamille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié. »

1 STITCH

J’ai fait un grand gâteau à la crème mousseline, décoré avec une feuille azyme avec la photo de Petit Crapaud, Lilo et Stitch. J’ai voulu faire 3 mini brownies « 626 », le numéro de l’expérience Stitch, mais j’ai oublié et confondu avec 625, mais Petit Crapaud a dit que ce n’était pas bien grave, car 625 c’est Reuben, le roi des sandwichs. J’ai pu faire quelques sablés, grâce aux emporte-pièces Stitch et les enfants ont eu des barbe-à-papa, juste pour le plaisir !

                                                 2 STITCH

Chaque enfant a été accueilli avec un collier hawaïen, ainsi qu’avec des tatouages éphémères Stitch. Etant donné que les invités avaient 3-4 ans, on s’est résumé à installer une tente à balles et un toboggan qui ont rencontré un franc succès,  des petits jeux qui ont été boudés et la vedette de la fête : la pinata ! C’est la deuxième que je bricole : la pinata Mickey de l’année dernière, quand je me suis promis que la prochaine pinata que je vais faire, sera pour ses 18 ans. Je n’ai pas pu résister à son sourire charmeur « Je veux une pinata, steupléééé maman chérie que j’aime !!! ».

3 STITCH

La pinata est très facile à faire, mais il faut s’armer de patience, car c’est très long ! Il y a deux possibilités pour faire la base : en carton découpé à la forme que l’on souhaite et celle en papier mâché, qui s’apprête généralement à une pinata ronde ou ovale. Il y a deux possibilités de la « casser » aussi : à ficelles et à taper. Pour la première, chaque enfant tire sur une ficelle, il y a en principe autant de ficelles que d’enfants, et une des ficelles est collée de façon à enlever la partie basse et laisser tomber tous les cadeaux et bonbons. L’année dernière, la pinata Mickey était à ficelle, mais cette année j’ai voulu changer. Il suffit de laisser une petite partie un peu plus fragile pour que « la casse » ne soit pas trop fastidieuse.

Pour la pinata en papier mâché nous avons besoin d’un grand ballon, de papier journal (pas de pub papier glacé), de colle à base de farine et de beaucoup de patience. Gonfler le ballon, l’accrocher sur une corde à linge ou entre deux chaises avec une ficelle ou sur un étendoir à linge. Dans une casserole, mettre une tasse de farine et une tasse d’eau, faire chauffer en mélangeant. Arrêter quand la « colle » a pris (un peu comme une sauce). Laisser refroidir. Découper des bandes de papier journal de 3/4 cm de large environ. Appliquer de la colle sur les bandes de papier journal et les coller sur le ballon (tout en laissant un trou pour pouvoir garnir la pinata). Prévoir 5/6 couches de papier mâché pour permettre à la pinata d’être bien solide. Laisser sécher plusieurs jours. J’avais accroché la mienne sur un étendoir à linge devant la fenêtre que je laissais ouverte la journée. Avant de la décorer, il ne faut surtout pas oublier d’accrocher une ficelle dans la partie supérieure et surtout de la garnir de bonbons, petits jouets ou autres petits objets.

Pour la décorer, on fait des bandes de 5 cm environ dans du papier crépon, on plie les bandes en 2, on coupe des franges et on colle les bandes sur la base pinata en les superposant. Pour la Stitch, je n’ai pas eu de papier crépon de la bonne couleur et j’ai collé du papier 80g, le résultat a été plus que satisfaisant ! On finit la décoration de la pinata en fonction du thème choisi. Pour la pinata Stitch, j’ai collé des oreilles roses, découpés dans un vieux dossier à élastique, un nez en pompon, des yeux et une bouche que j’ai imprimé.

4 STITCH

Les enfants adorent toujours le moment « pinata », autant la « casser » que ramasser le butin ! Petit Crapaud a déjà choisi la pinata de ses 5 ans : ce sera un ptérodactyle ! Je me souhaite bon courage !